/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Gilles Roland (E87), donateur de la Fondation ESSEC : « Nous devons aider l'école et les jeunes générations »

Actus de la fondation

-

20/12/2018

En cette dernière ligne droite pour les dons en 2018, Gilles Roland (E87), donateur de la Fondation ESSEC, témoigne de son engagement.

Fondation ESSEC : Quelle a été votre motivation au moment de faire votre premier don à la Fondation ?

Gilles Roland : Si nous, anciens élèves, réussissons dans la vie, c’est aussi parce que nous avons fait de bonnes études, et parce que notre diplôme ESSEC nous a ouvert beaucoup de portes.
Je pense que nous avons l’obligation morale d'aider l’École et les jeunes générations.
Je trouve que le projet de l’ESSEC et de la Fondation ESSEC est un projet formidable. Contrairement aux universités américaines qui sont extrêmement bien équipées pour organiser la transmission des anciennes générations vers les nouvelles, la France est assez en retard. La Fondation ESSEC permet de développer ce type d’engagement. J’ai tout de suite trouvé que c’était un projet absolument enthousiasmant.

FE : Quels axes de la Fondation vous tiennent-ils particulièrement à cœur ? Pourquoi ?

G. Roland : Pour moi, il y a trois axes importants. Le premier axe, selon moi le plus important, est celui des bourses pour les étudiants. Si quelqu'un a les capacités de faire l’ESSEC, il ne doit pas s’arrêter parce que l’ESSEC coûte cher. Donner des bourses à des jeunes est extrêmement important.
Le deuxième axe est pour moi celui de l’excellence académique, à travers les prix attribués aux professeurs. L’excellence d’une école et de son enseignement vient aussi de sa capacité à offrir la possibilité à ses professeurs de faire de la recherche et de publier des articles sur leurs travaux.
Enfin, le troisième axe est celui de la restauration du campus de Cergy. Il n’y a pas de campus d’une grande école sans des bâtiments adaptés, sans des équipements, sans toute l’infrastructure qui va bien, et tout ceci nécessite beaucoup d’argent.

FE : Avez-vous un souvenir marquant à l’ESSEC à partager avec nous ?

G. Roland : J'ai eu la chance de participer en 1986 au premier échange entre l’ESSEC et une université chinoise. J’ai appris la langue avant mon départ, puis suis arrivé en Chine, pays encore peu développé à l’époque (nous étions 10 ans après la fin de la révolution culturelle). Dans les rues de Pékin, il n’y avait quasiment pas de voitures ; en revanche il y avait des centaines de milliers voire des millions de vélos. On ne voit plus ça aujourd'hui. C’était un choc culturel incroyable. Grâce à l’ESSEC, j'ai pu participer à l’évolution de la Chine et la voir s’ouvrir au monde au cours de ces 30 dernières années. Et depuis cette époque, je continue d’apprendre et de parler chinois.

FE : Quel message avez-vous envie de transmettre aux alumni de l’ESSEC ?

G. Roland : J’ai un message unique à faire passer aux alumni : donnez ! Il est indispensable que les alumni - en commençant par ceux qui viennent juste de sortir de l’ESSEC, mais aussi ceux comme moi qui ont 10 ans, 20 ans, 30 ans d’expérience - donnent à la Fondation car cet argent est utilisé pour notre école, pour nos étudiants et pour nos professeurs. Donnez quel que soit le montant de votre don, c’est vraiment important !
Et je vais même vous livrer un petit secret : pour donner, rien de plus facile, cliquez ICI !

 

Propos recueillis par Florian Philippe, journaliste éditeur nouveaux médias, et Nina Lopez, chargée du développement des donateurs

 

55 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de la fondation

Revivez la Cérémonie 2019 de la Fondation ESSEC en images

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

27 mars

Actus de la fondation

Charlotte de Bagneux, responsable Grands Donateurs à la Fondation ESSEC : « Je crois au pouvoir de l’éducation pour transformer la société »

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

12 février

Actus de la fondation

Prélèvement à la source : quelles conséquences pour vos dons à la Fondation ESSEC en 2018 ?

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

14 novembre