/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Kid's Cool : Les crèches ont la pêche

Entrepreneurs ESSEC

-

27/05/2016

Rencontre avec Gabriel Ben David (E08), co-fondateur de Kid’s Cool, réseau de crèches francilien qui ne cesse de s’étendre.

ESSEC Alumni : Pourquoi avoir choisi le secteur de la crèche ?

Gabriel Ben David : Après l’ESSEC, j’ai rejoint HSBC pour vendre des produits structurés et des options sur les monnaies. Après environ 1 an, j’ai voulu exercer une activité à l’impact plus concret et plus positif. Je me suis associé avec un camarade de promotion, Jonathan Cyrot (E08). Nous avons identifié le secteur de la crèche pour sa dimension sociale et terrain comme pour ses perspectives de développement.

EA : Comment avez-vous procédé pour créer Kid’s Cool ?

G. Ben David : Nous avons consacré 6 mois à l’apprentissage du métier. Une éducatrice et une infirmière puéricultrice nous ont aidés à définir le projet pédagogique, en y incluant notamment un éveil musical, des intervenants artistiques, ainsi qu’un système de référent unique par enfant.

S’est ensuivi un an de démarches. Nous avons obtenu les autorisations administratives de la Protection Maternelle et Infantile, un conventionnement avec la CAF, ainsi que le permis de construire auprès de la mairie – l’enjeu immobilier est central du fait des nombreuses normes à respecter.

EA : Aujourd’hui, quelle est votre offre ?

G. Ben David : Depuis janvier 2011, nous avons ouvert une quinzaine de crèches.

Nous proposons les mêmes tarifs qu’une crèche publique grâce à la subvention de la CAF. En contrepartie, nous garantissons, entres autres, la mixité sociale, l’application d’une tarification encadrée et l’accueil des personnes handicapées.

EA : Comment vous êtes-vous fait connaître ?

G. Ben David : Au début, nous avons ciblé les parents comme point d’entrée avec les entreprises : c’est eux qui sont allés convaincre leurs employeurs.

Cependant le marché s’est considérablement structuré ces dernières années. Aujourd’hui, des intermédiaires accélèrent le développement en se chargeant de prospecter pour nous.

EA : Qui sont vos clients ?

G. Ben David : N’étant pas situés en zones d’activités, nous ne dépendons pas d’un grand compte réservant toutes nos places, plutôt d’une constellation de PME. C’est une force : on n’est pas à la merci d’un simple déménagement de siège social.

EA : Avez-vous des concurrents ?

G. Ben David : Les autorités ne permettent pas l’installation d’une crèche dans une zone où elles sont en nombre suffisant. Il n’y a pas de réelle concurrence physique possible – seulement en amont, lors des appels d’offres. Mais cela concerne davantage les grands groupes.

En savoir plus : 

 Image - head-logo-kids-cool.png

19 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Entrepreneurs ESSEC

Exeliom Biosciences : Quand la bactérie guérit

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

16 octobre

Entrepreneurs ESSEC

Uplifters : Aide aux helpers

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

14 octobre

Entrepreneurs ESSEC

Felix Capital: Digital Digits

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

09 octobre