Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les participants de l'Executive Master Management Général de l’ESSEC créent le revenu foncier solidaire

Actus de l'école

-

08/07/2020

Chaque année, les participants de l'Executive Master Management Général de l’ESSEC doivent développer des projets stratégiques dans le cadre de leur cursus. Un groupe a saisi l’occasion pour imaginer un revenu foncier solidaire, dispositif à la croisée de l’investissement immobilier et du don caritatif. Explications avec Sandrine Cador (G18), qui fait partie de l’équipe à l’origine de l’initiative.

ESSEC Alumni : En quoi consiste le programme de l'Executive Master Management Général (MG) de l’ESSEC ? 

Sandrine Cador : Le programme s’adresse à des hommes et des femmes qui sont des cadres supérieurs ayant réussi leur première partie de carrière et qui souhaitent la faire évoluer en sortant de leur zone de confort. J’ai particulièrement apprécié le niveau d’excellence des intervenants qui transmettent non seulement leur savoir académique, mais aussi leur vision de l’entreprise en nous poussant à déplacer notre regard. MG, c’est aussi une aventure humaine unique, des rencontres enrichissantes avec des profils variés, multiculturels et évoluant dans des secteurs d’activité différents. Notre promotion s’est soudée lors de notre formation au leadership à St Cyr Coëtquidan et de nos voyages d’études en Chine et en Turquie. Cette formation diplômante demande un engagement personnel important, mais c’est un booster de carrière, quelle que soit l’orientation prise. 

EA : Quel est le principe du projet stratégique que vous développez dans le cadre de ce programme ?

S. Cador : Le projet stratégique d’entreprise est un élément essentiel du programme. Il permet la concrétisation de nos apprentissages et nous challenge sur notre capacité à développer ou créer une entreprise. Un groupe de 4 personnes se forme lors d’une bourse aux projets et unit ses compétences pour définir une stratégie d’entreprise. Nous sommes soutenus par un professeur-expert et un coach au cours des 12 mois du programme. 

EA : Concrètement, quelles ont été les principales étapes du développement de votre projet stratégique ?

S. Cador : Notre projet stratégique a porté sur la transformation d’un administrateur de biens parisien fondé en 1830 en une entreprise dynamique, moderne et digitale. Une équipe de 3 personnes s’est constituée autour du porteur de projet, Bruno Guy-Wasier (G18), qui préside l’entreprise Baratte. Nous avons présenté une première analyse stratégique à la soutenance intermédiaire fin septembre, puis un business plan valorisé à la soutenance finale – qui cette année a eu lieu 3 jours avant le confinement !

EA : Quels ESSEC se sont impliqués dans ce projet ?

S. Cador : Au sein de notre promotion nous avons créé la « Baratte Dream Team » composée de Laurent Boistard (G18), Stéphane Tallieu (G18) ainsi que Bruno Guy-Wasier et moi-même. Le projet a reçu le soutien de Philippe-Pierre Dornier (E85), professeur à l’ESSEC, et de Caroline Frarier (B03), notre coach. Nous avons également bénéficié de l'implication des professeurs présents dans les jurys.

EA : Votre projet a abouti au lancement d'un revenu foncier solidaire. De quoi s'agit-il ?

S. Cador : Le revenu foncier solidaire consiste à donner tout ou partie d’un loyer à une fondation. L’administrateur de biens abonde ce don en versant une partie de ses honoraires. Il prend en charge l’ensemble de la gestion administrative du don afin de permettre aux donateurs de bénéficier d’avantages fiscaux. Le don se fait au profit de 3 fondations renommées avec lesquelles Baratte a signé une convention de partenariat : la Fondation de France, EPIC Foundation et la Fondation Caritas France. Nous sommes honorés de leur confiance et de leur collaboration. 

EA : Pourquoi avoir décidé de créer cet outil ? 

S. Cador : En s’appuyant sur les valeurs qui animent Baratte, l’équipe dirigeante cherchait à développer un projet pour encourager la générosité de manière pérenne. Ce projet de gestion immobilière solidaire est né de rencontres avec des propriétaires fonciers et des entrepreneurs, tous engagés dans des projets éducatifs et responsables, et soucieux de soutenir des œuvres caritatives. Un groupe de travail bénévole s’est constitué pour travailler sur la communication et le lancement de ce projet.

EA : À quel besoin répond le revenu foncier solidaire ? 

S. Cador : Cette initiative répond à un besoin de dons récurrents des fondations, notamment avec la crise sanitaire actuelle qui fragilise la collecte de fonds. 

EA : Ce dispositif s’inspire-t-il d’autres initiatives existantes ?

S. Cador : Le dispositif du don par abandon de loyer existe mais à ce jour aucun administrateur de biens n’abonde sur le loyer donné. C’est un engagement social de Baratte.

EA : Cette initiative a-t-elle vocation à être pérennisée et/ou élargie à d'autres organisations ?

S. Cador : Le revenu foncier solidaire est la concrétisation de la piste la plus innovante de notre projet stratégique. L’objectif de cette initiative est clairement de rendre cette nouvelle forme de don pérenne. On nous prédit un « monde de demain » plus solidaire, nous avons commencé avec cette initiative, à mettre notre pierre à l’édifice.


En savoir plus : 
https://www.baratte.com/revenu-foncier-solidaire
https://pc06e243924.eu.racontr.com/


Propos recueillis par Louis Armengaud Wurmser (E10), responsable des contenus ESSEC Alumni

Vous avez aimé cet article ? Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus sur les ESSEC et leurs actualités, adhérez à ESSEC Alumni !

1132 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de l'école

Diplômés, préparez les étudiants du BBA ESSEC à la transition climatique !

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

17 novembre

Actus de l'école

Claire Tagand Battard (H94) : « Les Career Services de l’ESSEC et d’ESSEC Alumni jouent un rôle important dans le parcours des étudiant(e)s »

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

29 septembre

Actus de l'école

Confiez votre business development aux étudiant(e)s de l’ESSEC

ML

Marine Leoni

22 septembre

1

1