Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Livre : La vie a parfois un goût de ristretto

Livres ESSEC

-

16/10/2018

Dans ce premier roman, Laurence Vivarès (E83) met en scène Lucie, styliste parisienne, qui revient seule sur les lieux où son histoire d’amour s’est échouée, pour essayer de comprendre, de se confronter à son chagrin, de « recoloriser » ses souvenirs, et peut-être de guérir. Ce voyage intérieur et extérieur la conduit à Venise, trouble et mystérieuse en novembre, pendant la période de l’acqua alta. Au rythme d’une douce errance, Lucie vit trois jours intenses, sous le charme nostalgique de la ville. En compagnie de Vénitiens qui croiseront providentiellement sa route, un architecte et sa sœur, une aveugle, un photographe, elle ouvre une nouvelle page de son histoire.

 

La vie a parfois un goût de ristretto
Laurence Vivarès (E83)
Éd. Eyrolles
224 pages
14 €

 

166 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Livres ESSEC

Essai : Réinventons le secteur de la santé, de Lydwine Vaillant (C86)

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

19 avril

Livres ESSEC

6 essais ESSEC pour réfléchir la crise

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

07 avril

Livres ESSEC

4 romans ESSEC pour s’évader pendant le confinement

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

29 mars