/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Romain Guinier (E87), parrain d’EWA Boost’ : « Les mentees nous apportent autant que nous leur donnons »

Actus de l'association

-

11/12/2017

Romain Guinier (E87), président-directeur général d’Aigle, parraine la troisième promotion d’EWA Boost’, programme de mentoring au service des diplômées de l’ESSEC. Il raconte son expérience de dirigeant qui s'engage pour l'égalité hommes-femmes.

ESSEC Alumni : Selon vous, pourquoi est-il nécessaire de proposer un mentoring « au féminin » ?

Romain Guinier : Les enjeux d’évolution des femmes dans un monde harmonieux et équilibré avec les hommes sont plus que jamais d’actualité. Les mentees que nous accompagnons dans le cadre d’EWA Boost’ sont toutes des jeunes femmes à potentiel, qui accèdent à des postes à responsabilité, créent leur entreprise ou changent de cap professionnel. À ce titre, elles souhaitent bénéficier d’un regard extérieur bienveillant pour les accompagner et les challenger dans leur projet. Mais elles ont aussi souvent à faire face à des problématiques nouvelles d’équilibre de vie professionnelle et personnelle, dans un cadre familial évolutif, où l’éclairage d’un « ancien » peut les aider à faire les bons choix.

EA : Vous avez déjà mentoré plusieurs alumnae. Comment cela s’est-il passé ?

R. Guinier : Nous en sommes déjà à la 3ème promotion d’EWA Boost’, et j’ai la chance de faire partie de l’aventure comme mentor depuis la 1ère édition. C’est pour moi une façon singulière d’être en relation avec des jeunes ESSEC, sans aucun lien hiérarchique, et cela m’apporte un regard neuf sur les femmes des nouvelles générations.
Julie Barnay Exertier (L10), ma mentee de l’année dernière, est une entrepreneuse talentueuse, qui a lancé sa marque dans le domaine des cosmétiques. Nous nous sommes vus tous les mois, généralement dans ses bureaux pour être au plus proche de ses problématiques, et avec l’envie partagée de construire une relation de confiance, sur un vrai pied d’égalité. C’est elle – comme toute mentee dans ce programme – qui a choisi au fil de nos échanges les sujets de travail où elle souhaitait bénéficier d’un « effet miroir ».  Plateforme de marque, structure de gammes, politique commerciale, gestion de ses ressources et de ses priorités, gouvernance… Les thématiques ont été nombreuses et passionnantes, avec chaque fois des questionnements et des conseils, mais au final une décision qui est légitimement restée la sienne. Son business a fortement accéléré ces derniers mois, grâce au succès de ses extensions de gamme et à l’élargissement de sa distribution.
Nous poursuivons d’ailleurs nos échanges cette année, sur un mode un peu plus « light », en parallèle de mon investissement auprès d’une nouvelle mentee.

EA : Pourquoi avoir décidé d'aller encore plus loin en parrainant la promotion 2017 d'EWA Boost’ ? Quel est votre rôle en tant que parrain ?

R. Guinier : EWA Boost’, c’est pour nous tous mentors une vraie respiration, au contact de mentees qui nous apportent souvent autant que nous leur donnons. Christine Malpart (E87), à l’origine de ce programme, et Valérie Accary (E87), présidente de BBDO et marraine des 2 premières promotions, m’ont donc facilement convaincu d’endosser ce rôle de parrain 2017.
Je me suis attaché à apporter un peu de « sang neuf » dans le pool des mentors, qui s’appuie sur des fidèles de la première heure, mais accueille aussi cette année de nouvelles têtes, hommes et femmes, dont la qualité du parcours et la fibre humaine font de formidables parrains. Mon rôle est d’être facilitateur dans le fonctionnement du programme, et de créer du lien et des échanges au sein du pool de mentors, et entre mentees à travers quelques grands rendez-vous tout au long de l’année.

EA : Plus largement, comment avez-vous été sensibilisé aux problématiques de la réussite professionnelle au féminin ?

R. Guinier : Ma sensibilité s’est accrue depuis une quinzaine d’années, en vivant de l’intérieur le manichéisme des arbitrages de couple, souvent défavorable aux femmes, au sein de grandes entreprises. Ou en observant le changement bénéfique de l’efficacité des comités de direction à travers leur féminisation croissante.

EA : Votre entreprise s'engage-t-elle pour l'égalité hommes-femmes ?

R. Guinier : Plus qu’un engagement, je pense que c’est une réalité chez Aigle. 60 % de nos équipes sont féminines, avec égalité de traitement salarial dans chaque catégorie, cadres comme non cadres. Les programmes « jeunes talents » mis en place depuis 2 ans en interne sont incarnés aux 2/3 par des femmes. Et le comité de direction qui se redessine actuellement sera majoritairement composé de femmes, y compris sur certains postes clefs « traditionnellement » réservés aux hommes, comme la direction industrielle. C’est sans doute en Asie, où nous réalisons la moitié de notre activité, que les réticences culturelles sont encore les plus vivaces et que nous avons du chemin à faire.

 

En savoir plus :

www.ewaboost.wordpress.com

 

72 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de l'association

Gilles Pélisson (E79), CEO du Groupe TF1 dans Reflets #130

AD

Antoine de Tournemire

27 novembre

Actus de l'association

EWA Boost’ goes international! Coming soon in UK!

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

13 novembre

Actus de l'association

ESSEC Automobile Club : participez au Grand Prix ACF AutoTech 2020

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

13 novembre