Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Stéphanie Jossermoz (E94), DG ESSEC Alumni : « Découvrez tous nos nouveaux services ! »

Actus de l'association

-

11/01/2021

Stéphanie Jossermoz (E94) a été nommée directrice générale d’ESSEC Alumni en 2016. Adhésion à vie, digitalisation, internationalisation, formation… Elle dresse le bilan de 4 années de transformation, qui ont vu le développement accéléré des services proposés aux diplômés comme aux étudiants, et révèle les projets pour l’avenir.

ESSEC Alumni : Vous êtes en poste depuis 4 ans. Quels ont été vos principaux axes d’action depuis votre arrivée ? 

Stéphanie Jossermoz : Les missions d’ESSEC Alumni reposent sur 5 piliers et s'adressent aussi bien aux diplômés qu'aux étudiants. Premier pilier : accompagner les diplômés dans leur parcours professionnel, qu’ils soient en recherche d’emploi, en poste, ou en création d’entreprise, et les étudiants dans leurs premières démarches et recherches de stage ou d’alternance via le réseau. Deuxième pilier : multiplier les rencontres et échanges entre diplômés ou entre étudiants et diplômés pour nourrir le partage d’idées, l’intelligence collective, s’entraider et décupler la force du réseau. Troisième pilier : informer les alumni des actualités du réseau pour les inspirer et cultiver leur sentiment d’appartenance. Quatrième pilier : former les diplômés tout au long de leur vie, pour qu’ils puissent s’adapter et participer à la transformation du monde dans lequel ils évoluent. Cinquième pilier : inciter les diplômés à aider l’école et les étudiants

EA : Quels moyens mobilisez-vous pour mener ces missions à bien ?

S. Jossermoz : Nous avons refondé le modèle économique de l’association, en passant à l’adhésion à vie dès le début du cursus. Concrètement, cela signifie que depuis la rentrée 2017, les étudiants qui intègrent l’ESSEC adhèrent en même temps à ESSEC Alumni. Ce système prévaut dans les universités anglo-saxonnes (Stanford, Berkeley, Cambridge…) et se généralise dans les grandes écoles françaises (HEC, EM Lyon, EDHEC…). 

EA : Quels sont les avantages de l’adhésion à vie ?

S. Jossermoz : Premièrement, elle permet d’inclure toute la communauté, plutôt que de réserver notre réseau et nos services aux seuls diplômés cotisants ; cela nous renforce individuellement et collectivement. Deuxièmement, elle permet de concentrer 100 % de nos moyens sur nos 5 missions, alors qu’avant nous dépensions beaucoup d’énergie et d’argent à récolter les cotisations annuelles ; cela renforce notre offre de services. Troisièmement, elle permet de stabiliser et pérenniser nos ressources, là où avant nous repartions chaque année à zéro ; cela renforce notre capacité d’investissement à moyen et long terme. 

EA : Comment l’adhésion à vie renforce-t-elle les moyens d’ESSEC Alumni ?

S. Jossermoz : Le passage à l’adhésion à vie induit mécaniquement un triplement du nombre de cotisants d’ici 10 ans, pour un socle budgétaire qui restera plus ou moins le même. C’est avec cet horizon en tête qu’ESSEC Alumni structure ses ressources et investit dans des outils (nouvelle plateforme digitale par exemple) pour satisfaire ses bénéficiaires dans les années à venir.

EA : Aujourd’hui, 22 % des étudiants ESSEC bénéficient de bourses de la Fondation ESSEC pour couvrir tout ou partie de leurs frais de scolarité. Un dispositif similaire existe-t-il pour les étudiants boursiers sur l’adhésion à vie ? 

S. Jossermoz : Nous sommes en train de travailler avec l’école sur le sujet. Nous proposerons une solution aux boursiers à partir de la rentrée 2021.

EA : Quel rôle l’école a-t-elle joué dans la mise en place de l’adhésion à vie ?

S. Jossermoz : L’école a porté ce projet au même titre que l’association, et la décision a été prise conjointement. L’ESSEC a tout intérêt à contribuer à la consolidation d’ESSEC Alumni. D’une part, cela lui permet de développer et d’approfondir les liens entre les diplômés et les étudiants : ces derniers ont besoin d’accéder à leurs aînés facilement pour nourrir leur réflexion sur leur projet professionnel et pour trouver leurs stages ou leur premier emploi. D’autre part, cela la fait progresser dans les classements internationaux : le dynamisme du réseau, sa structuration et ses relations avec l’alma mater pèsent lourd dans leurs critères de notation. 

EA : D’autres acteurs ont-ils été impliqués dans la décision ?

S. Jossermoz : L’adoption de l’adhésion à vie a été soumise au vote des ESSEC lors de l’assemblée générale 2017, à l’issue d’un processus de réflexion et de consultation qui a duré une année entière et qui a mobilisé toutes les parties prenantes de la communauté. Nous avons ainsi travaillé sur le modèle, le contenu et le tarif avec des diplômés de toutes les générations, mais aussi avec des étudiants des différents programmes et des participants de la formation continue, en début et fin de scolarité, français et internationaux, admis sur concours et sur titre, ainsi que des membres du Conseil de la Vie Étudiante et du corps professoral et administratif de l’ESSEC. 

EA : De fait, l’adhésion à vie implique un fort rapprochement avec les étudiants et les participants… 

S. Jossermoz : Tout à fait. Les étudiants et les participants deviennent membres d’ESSEC Alumni dès leur intégration, ils ont donc accès à des services dédiés à compter du premier jour de leur cursus. Cette offre nouvelle va encore s’enrichir dans les mois à venir, mais permet déjà d’apporter une aide concrète et adaptée à environ 1 300 étudiants et participants chaque année, sous différentes formes, avec un taux de satisfaction moyen de 8,9 sur 10. Nous avons en outre ouvert des bureaux ESSEC Alumni sur les campus de Cergy, sous la responsabilité de Marine Leoni (voir son interview ici), de La Défense, sous la responsabilité de Frédérique Muller (M19), et de Singapour, sous la responsabilité de Ian Ong, pour assurer une présence et un accompagnement au quotidien auprès des nouvelles générations.

EA : Avez-vous créé d’autres postes, en lien avec le changement de modèle d’ESSEC Alumni ?

S. Jossermoz : Nous n’avons pas augmenté nos effectifs pour ne pas alourdir nos frais fixes, mais nous avons restructuré nos équipes pour les réorienter sur les services aux alumni, avec notamment une refonte de notre service carrière sous l’impulsion de Frédérique Muller (voir son interview ici), ainsi que le recrutement d’un responsable digital et CRM, Racchana Phcar ; d’une responsable de la communauté en France, Stéphanie Prévost (voir son interview ici) ; et d’une responsable de la communauté à l’international, Veary Ngy (voir son interview ici). 

EA : Quelles missions recouvrent les postes de responsables de communautés ? 

S. Jossermoz : La création de ces deux postes s’inscrit dans une stratégie plus large de développement de notre vivier de bénévoles. Aujourd’hui, ceux-ci sont environ 600, qui animent 200 communautés partout dans le monde – j’en profite pour saluer leur précieux engagement et les remercier chaleureusement ! Stéphanie Prévost et Veary Ngy ont pour mission, entre autres, d’augmenter le nombre de bénévoles, et de leur fournir les moyens financiers, l’appui logistique et les outils digitaux nécessaires pour décupler leurs activités. 

EA : Quels autres chantiers avez-vous lancés depuis le début de votre mandat ?

S. Jossermoz : Nous nous sommes fixé comme priorité d’accélérer la digitalisation de nos services, à la fois pour les rendre accessibles aux alumni du monde entier et pour s’adapter aux nouveaux usages. Nous avons notamment lancé à la rentrée 2020 un nouveau site, essecalumni.com, assorti d’une application Android et iOS (disponible sur Google Play et Apple Store), avec de nombreuses fonctionnalités : un annuaire et un moteur de recherche améliorés, un agenda et une billetterie en ligne pour nos événements, une plateforme d’offres d’emploi et de stages réservée aux ESSEC, un dispositif de coaching digital, un outil de géolocalisation qui vous permet d’identifier les ESSEC autour de vous, où que vous soyez, un flux des actualités et des nominations du réseau… Vraiment, n’hésitez pas à vous connecter – et à créer votre compte

EA : Ce sera aussi l’occasion pour les alumni de mettre à jour leur profil dans l’annuaire…

S. Jossermoz : En effet, le nouveau site vous permet d’actualiser vos coordonnées en quelques clics. Vous avez en outre la possibilité de nous mettre en relation avec ceux de vos camarades que nous avons perdus de vue, grâce à un outil dédié en haut à droite de la page d’accueil. Je vous encourage vivement à l’utiliser : plus notre annuaire sera renseigné, plus notre réseau sera fort ! De notre côté, nous menons régulièrement nos propres campagnes d’activation, grâce auxquelles 24 % des alumni se sont inscrits sur le site en un an – et nous visons 30 % dès la fin 2020.  

EA : Que répondez-vous à ceux qui privilégient LinkedIn ?

S. Jossermoz : LinkedIn est un outil complémentaire ; nous l’utilisons d’ailleurs dans l’animation de nos communautés, avec plus de 100 groupes, dont le groupe ESSEC Alumni officiel rassemblant 16 000 alumni, ainsi que la page ESSEC Alumni. Mais le réseau ne se limite pas à des recherches de profils et à des sollicitations envoyées sur LinkedIn. Ce qui rassemble les ESSEC, ce sont d’abord des années passées ensemble, sur un campus ; c’est une expérience commune, qu’ESSEC Alumni prolonge tout au long de la vie, en organisant près de 300 événements et rencontres par an.

EA : Comment la crise du COVID-19 a-t-elle impacté l’offre événementielle d’ESSEC Alumni ? 

S. Jossermoz : La situation nous a poussés à accélérer le développement de nos événements en ligne – tout en nous confirmant que nous étions en réalité déjà prêts à prendre ce virage. Avant même le confinement en France, nous avions commencé à remplacer nos événements en présentiel par du distanciel. Nous avons ainsi organisé depuis janvier dernier plus de 75 webinaires : ateliers carrière, conférences de clubs ou de chapters, alumni talks, apéros Zoom… Et nous avons retransmis en direct notre assemblée générale. 

EA : Prolongerez-vous la digitalisation des événements ESSEC Alumni après le COVID-19 ?

S. Jossermoz : Nous croyons beaucoup aux événements hybrides pour demain, plus qu’au 100 % digital. Il est bon d’offrir une solution à ceux qui ne peuvent pas être présents, mais nous aurons toujours besoin de nous réunir en vrai. C’est seulement dans ces moments communs que nous ravivons et partageons les souvenirs et les valeurs qui nous relient tous à l’ESSEC et auxquels nous sommes tant attachés.

EA : Quels sont vos prochains projets pour ESSEC Alumni ?

S. Jossermoz : Nous venons de lancer une offre Lifelong Learning, qui se déploie autour de trois grandes catégories. Primo, des contenus « Market intelligence », avec une sélection d’articles, de vidéos et d’études, grâce notamment à un partenariat avec Xerfi. Deuxio, des think tanks autour des chaires de l’école et de nos clubs professionnels. Tertio, un accès privilégié à des programmes de formation de l’ESSEC Executive Education, classée 5ème au top mondial des formations continues du Financial Times. Nous allons aussi renforcer l’accompagnement des entrepreneurs, avec en particulier du mentorat, des outils d’échange ainsi que des communautés par verticales de la tech (HealthTech, MarTech, IA, FoodTech, MobilityTech, FinTech…), en prise direct avec leur écosystème. Enfin, nous ambitionnons de trouver bientôt un nouveau lieu au centre de Paris, à proximité du RER A, pour recevoir facilement les étudiants et les diplômés, autour d’événements, d’ateliers ou simplement d’échanges informels. 


Propos recueillis par Louis Armengaud Wurmser (E10), responsable des contenus ESSEC Alumni

Vous avez aimé cet article ? Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus sur les ESSEC et leurs actualités, adhérez à ESSEC Alumni !

321 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus de l'association

ESSEC Alumni in Germany: “This is a very diverse country with many economic centers”

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

11 janvier

Actus de l'association

Voeux d'Oliver Cantet (E87), président d'ESSEC Alumni

AD

Antoine de Tournemire

06 janvier

Actus de l'association

ESSEC Women Alumni Launches a New Mentoring Program in the UK & Ireland

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

06 janvier