/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

7 start-up ESSEC où investir selon Challenges

Actus des alumni

-

08/04/2019

Le magazine Challenges vient de publier son top 100 des start-up où investir en 2019. Nous avons repéré 7 pépites ESSEC dans la liste ! De quoi donner des idées aux alumni investisseurs… ?

Emilie Gariel (E04), Grégoire Saint-Guily et Florent Dotto recherchent 3 M € pour Brennus Analytics, solution d'optimisation des prix de vente basée sur une intelligence artificielle. Objectif : recruter une vingtaine de collaborateurs.

Alexia Cordier (E13) et Clément Lavollé recherchent 700 K € pour Fifty, outil de formation en ligne proposant des modules d’actions thématiques à accomplir en situation professionnelle pour progresser dans son travail, selon les principes du nudge.

Jean Baptiste Diebold (E03), Benjamin Laible et Florent Jonville recherchent 300 K € pour Ginkio, service de création et de partage de portfolios s’adressant aux professionnels des médias, pour les aider à mettre en valeur leur travail et à découvrir celui des autres.

Dorian Perron (E17) et Romain Palmieri (E17) recherchent 600 K € pour Groover, plateforme sur laquelle les artistes peuvent envoyer directement leur musique à des médias, playlists et labels, avec la garantie d’obtenir des retours. La levée de fonds vise à financer le perfectionnement des algorithmes de matching de la start-up, ainsi qu’à développer le marketing.

François Jacob (M10), Clément Bénard et Charles Bénard recherchent 4 M € pour accélérer le développement commercial de Hiboo, qui conçoit et distribue des capteurs connectés permettant de localiser, piloter et contrôler des actifs industriels (véhicules, engins de chantier, conteneurs…).

Mathilde Le Roy (E99) recherche 3 M € pour Kazoart, plateforme de vente d’art en ligne, afin de s’étendre à l’international et de lancer une offre de leasing d’œuvres auprès des entreprises.

Valérie Brouchoud (G17) et Guillaume Soubrier recherchent 1,2 M € pour appuyer le développement commercial et technique de YooMum, application mettant en relation futures et jeunes mères pour échanger conseils et bonnes pratiques.

Figurer dans le top 100 des start-up où investir selon Challenges est généralement bon signe pour les entrepreneurs concernés. En témoignent les succès des lauréats ESSEC de l’année dernière : Geokaps, fondée par Hélène Lucien (M11), a levé 350 000 € et doublé son chiffre d’affaires ; Phénix, créée par Jean Moreau (E07), a levé 15 M € et remporté de nombreux prix, s’affirmant progressivement comme le leader de l’économie circulaire en France ; ou encore Drive or Phone, lancée par Maxime Manseau (M14), a levé 600 000 € et prépare son implantation aux États-Unis.

 

Vous avez repéré d'autres alumni dans le top 100 des start-up où investir en 2019 selon Challenges ? Prévenez-nous !

Vous avez aimé cet article ? Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur les ESSEC et leurs actualités, adhérez à ESSEC Alumni !

 



Illustration : Alexia Cordier (M93), Emilie Gariel (E04) et Jean-Baptiste Diebold (E03)

81 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actus des alumni

Levées, acquisitions… Carton plein pour les startups ESSEC !

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

14 octobre

Actus des alumni

Grands dirigeants, entrepreneurs… 5 ESSEC font le buzz

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

30 septembre

Actus des alumni

Next40 : les startups ESSEC, avenir du CAC40 ?

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

29 septembre