/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Maxime Baffert (E99), DG de Vivatech : « Nous sommes le 1er événement d’Europe sur l’innovation »

Interviews

-

10/05/2019

En quelques années, il a mis Paris sur la carte de la tech internationale. Rencontre avec Maxime Baffert (E99), DG de Vivatech, qui nous dévoile les coulisses de cet événement de référence dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation, à quelques jours de l’édition 2019.

ESSEC Alumni : Comment est né Vivatech ?

Maxime Baffert : Vivatech est né de la rencontre entre un projet que portait Maurice Lévy pour Publicis Groupe et un projet que portait Francis Morel pour le Groupe Les Échos. Tous deux avaient en tête de créer un grand événement autour de l’innovation, de la technologie et des startups. Ils ont donc décidé d’unir leurs forces pour réaliser un seul événement de grande ampleur, et ainsi mettre Paris sur la carte de la tech internationale.

EA : Comment votre parcours vous a-t-il mené à prendre la co-direction de Vivatech ?

M. Baffert : Je travaillais déjà depuis 7 ans au sein de Publicis Groupe et j’avais aidé Maurice Lévy à réfléchir au projet. Lorsque celui-ci est devenu réalité, j’ai tout naturellement intégré l’équipe d’organisation – et j’en ai pris la direction générale la deuxième année, avec Julie Ranty, qui elle venait des Échos.

EA : Comment le salon Vivatech est-il devenu la référence qu’il est aujourd’hui ?

M. Baffert : Vivatech a été la bonne proposition de valeur au bon moment. L’écosystème digital français commençait vraiment à prendre de l’ampleur, avec une certaine effervescence autour des startups, le développement du capital-risque, l’implication des grands groupes dans la transformation digitale… L’envie a ainsi naturellement émergé d’avoir un événement phare, emblématique, capable d’attirer les leaders de l’innovation du monde entier pour échanger et montrer la force du digital en France.

EA : Quel est le programme de l’édition 2019 ?

M. Baffert : Difficile de tout vous raconter ! Avec plus de 100 000 visiteurs et plus de 2 000 exposants sur 53 000 m2, Vivatech est vraiment un événement de grand ampleur. Disons que nous allons une fois de plus apporter notre mélange de top speakers, de conférences inspirantes, d’innovations exclusives et de partenaires exceptionnels. Tout ce que vous avez envie de savoir sur les grandes tendances de la technologie et de la transformation digitale, vous le trouverez à Vivatech.

EA : Y aura-t-il des nouveautés par rapport aux éditions précédentes ?

M. Baffert : D’abord, nous nous agrandissons : nous aurons un deuxième hall cette année, ce qui apportera plus de confort à nos visiteurs, et permettra de proposer de nouveaux espaces thématiques autour de la mobilité, l’intelligence artificielle ou la greentech. Par ailleurs, de nouveaux secteurs seront représentés, comme l’automobile, avec Renault et Citroën, ou encore l’électronique grand public, avec Huawei et Samsung.

EA : Vivatech n’est pas seulement un lieu de présentation de startups, mais aussi de réflexion sur la tech. Quels sont les principaux enjeux aujourd’hui de la tech selon vous ?

M. Baffert : Je citerai deux enjeux. Le premier, c’est la question de la place de l’Europe dans le monde de la technologie. Aujourd’hui, il y a une très forte domination des États-Unis et de la Chine dans ce domaine. Il est urgent que l’Europe se structure pour faire grandir ses startups et peser sur les évolutions de la technologie.
Le deuxième enjeu, c’est la « Tech for good », c’est-à-dire comment faire pour mettre la technologie au service du bien commun. On ne peut plus se contenter de donner un blanc-seing à la technologie, il faut maintenant réfléchir à ses usages pour leur donner un impact positif.

EA : Aujourd’hui, comment le salon Vivatech se positionne-t-il sur la scène internationale ?

M. Baffert : En franchissant le seuil des 100 000 visiteurs l’an dernier, nous sommes rentrés dans la cour des grands. Nous restons certes loin des grands salons spécialisés comme le CES de Las Vegas ou le Mobile World Congress de Barcelone, mais clairement, sur les sujets startups, innovation et transformation digitale, nous sommes désormais le premier événement d’Europe.

EA : Quel est votre plus beau souvenir en tant qu’organisateur de Vivatech ?

M. Baffert : J’en citerai deux. Le premier est la remise des prix à l’occasion du 90ème anniversaire de Publicis en 2016. J’étais sur scène avec 90 startups que le groupe avait sélectionnées à l’issue d’un concours mondial. J’étais à la fois mort de trac et très heureux d’avoir réussi à monter un tel projet.
Le deuxième est un meetup à Abidjan cette année, où des startups africaines ont témoigné de l’impact positif qu’avait eu sur leur business leur passage à Vivatech. Cela m’a rendu extrêmement fier.

EA : Les ESSEC sont-ils bien représentés à Vivatech ?

M. Baffert : Je n’ai pas de chiffres précis mais je croise beaucoup d’anciens camarades à chaque édition. Les alumni bénéficient d’ailleurs d’une réduction sur leur pass d’accès. Rendez-vous du 16 au 18 mai à Paris Expo Porte de Versailles !

 

Avec l’ESSEC et ESSEC Alumni, bénéficiez d’une réduction exclusive sur les pass Executive valables pour les 3 jours de Viva Technology ! Plus d’infos ici !

 

Propos recueillis par Louis Armengaud Wurmser (E10), responsable des contenus ESSEC Alumni

Vous avez aimé cet article ? Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur les ESSEC et leurs actualités, adhérez à ESSEC Alumni !

 

29 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interviews

Patrick Gavoty (E06), lauréat du Prix Pionnier ESSEC 2019 : « Mes engagements professionnel et associatif se nourrissent l’un l’autre »

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

17 juillet

1

Interviews

Clément Pairot (E13), auteur de Démocrazies : « Bernie Sanders peut gagner en 2020 »

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

18 juin

1

Interviews

Jean-François Tual (E98), ice-coach : « Prendre des bains glacés a changé ma vie »

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

18 juin

1