Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Gilles Pélisson (E79), PDG du Groupe TF1 : « Je m’implique pour Campus 2020… et vous ? »

Interviews

-

31/01/2020

Gilles Pélisson (E79), PDG du Groupe TF1, fait la couverture de Reflets #130, où il explique comment il compte transformer la première chaîne de télévision d'Europe en un groupe international et multicanal. Un chantier titanesque, qui ne l’empêche pas de continuer à s’engager pour l’école, en portant le projet Campus 2020 avec la Fondation ESSECOn vous offre un extrait de son interview… abonnez-vous pour lire le reste !

ESSEC Alumni : Qu'est-ce qui vous a conduit à créer la Fondation ESSEC en 2011 avec Jean Arvis (E74), Jean-Philippe Chomette (E86) et Yves Dubief (E81) ?

Gilles Pélisson : Lors de mon passage à Harvard, j'avais été frappé par l'implication des alumni américains dans la dynamique de leurs écoles ou de leurs universités. J'ai donc décidé de m’engager dans la vie de l'ESSEC à partir de 2007, en succédant à Michel Bon (E66) à la tête du Conseil de surveillance. C'est pendant cette période qu’est né le projet de créer la Fondation ESSEC, encouragé par Pierre Tapie puis Jean-Michel Blanquer, et rapidement porté par une dizaine d’alumni ainsi que par ESSEC Alumni.

EA : Avec quels objectifs ?

G. Pélisson : Le premier axe fort était de permettre à ceux qui le souhaitaient de donner, notamment pour créer des bourses sociales et d'excellence. Ensuite, nous souhaitions attirer de nouveaux talents en valorisant davantage le corps enseignant. Et puis, il nous est apparu indispensable de créer un fonds capitalisé pour que chaque donateur puisse accompagner l'école dans ses projets et ses choix stratégiques sur le long terme, qu'il s'agisse du développement à l'international, de l'entrepreneuriat, de la recherche ou de l'enseignement. La création de ce fonds était d'autant plus indispensable que la période est plutôt à un désengagement des pouvoirs publics en terme de financement, notamment de la part des chambres de commerce.

EA : Le projet ESSEC Campus 2020 est-il l'aboutissement de cet engagement ?

G. Pélisson : Il est son prolongement. Ce projet, porté par Vincenzo Vinzi, directeur général du Groupe ESSEC, et soutenu par Thierry Fritsch (E80), président de la Fondation ESSEC, constitue bien plus qu’une opération immobilière. 50 ans après l’installation de l’ESSEC à Cergy, Campus 2020 vise à prendre un coup d'avance pour les décennies à venir, avec la transformation de la Tour administrative en Green Research Tower dédiée à la recherche de pointe pour attirer les meilleurs professeurs internationaux, la construction d'un Creative Learning Center composé d'espaces pédagogiques polyvalents, modulaires, connectés et fluides pour favoriser les rencontres entre étudiants et entreprises, ainsi que la création d'un véritable complexe sportif sur deux étages baptisé Sports & Recreation Center. Tout cela permettra d'offrir les meilleures conditions d'études aux futures générations, au milieu d'espaces verts qui rendront l'école plus respectueuse de son environnement.

EA : Quel est le budget d’une telle réinvention du campus ? Et comment la Fondation et l’Ecole s’impliquent-elles en faveur de cet objectif ?

G. Pélisson : Sur un budget total de 35 M€, 19 M€ ont été financés par les pouvoirs publics. La Fondation et l’École s’associent aujourd’hui pour lancer une campagne de levée de fonds et mobiliser partenaires entreprises et donateurs individuels afin de réunir les 16 M€ encore nécessaires. J’ai accepté de présider cette campagne de levée de fonds – l'idée étant, avec Thierry Fritsch, Vincenzo Vinzi et plusieurs personnes de bonne volonté rassemblées dans un Comité de développement, de mobiliser un maximum de talents autour de cette formidable aventure humaine. 

EA : Comment les alumni peuvent-ils soutenir le projet ?

G. Pélisson : Chacun peut contribuer en donnant de l'énergie et du temps à l'école, mais aussi en faisant un don, quel qu’en soit le montant. Nous sommes les mieux placés pour nous impliquer et accompagner cette formidable ambition que constitue ESSEC Campus 2020, un projet qui correspond aux énormes enjeux du futur, qu'il s'agisse des questions d'enseignement ou des grands défis sociétaux à venir. C'est le moment ou jamais. 

EA : Vous portez également une vision d’avenir au sein du Groupe TF1. En tant que dirigeant d’une grande entreprise, comment répondez-vous aux attentes différentes de celles des générations précédentes ?

G. Pélisson : […]


Propos recueillis par Philippe Desmoulins (E78), directeur d’ESSEC Publications, et François de Guillebon, rédacteur en chef de Reflets ESSEC Magazine

Paru dans Reflets #130. Pour accéder à l’intégralité des contenus du magazine Reflets ESSEC, cliquez ici.


Illustration : Gilles Pélisson (E79) © Christophe Meireis

681 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interviews

COVID-19 : Un ESSEC en Chine témoigne

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

30 mars

Interviews

Jean-Christophe Arnauné (E95) : « Nous renversons le paradigme du numérique comme frein à l’emploi pour les plus fragiles »

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

14 février

Interviews

Léa Zaslavsky (E13) : « L’entrepreneuriat social ne doit pas fonctionner en circuit fermé »

photo de profil d'un membre

Louis ARMENGAUD WURMSER

14 février