/medias/image/5285421595cd465a7ac725.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Kawaa : Rencontre du meilleur type

Entrepreneurs ESSEC

-

26/04/2017

Kévin André (E99) a co-fondé Kawaa, start-up solidaire qui fournit des outils pour organiser et animer de belles rencontres.

Après un parcours oscillant entre grandes entreprises et service public, Kévin André découvre l’entrepreneuriat social grâce à la Chaire créée en 2002 par l’ESSEC sur le sujet. Il rejoint lui-même le corps professoral de l’école en 2015 pour donner des cours d’innovation sociale - peu de temps après la création de Kawaa en 2014.

Au croisement de l’entrepreneuriat social, de l’économie collaborative et de la CivicTech, Kawaa se donne pour mission de développer le lien social, le vivre ensemble et la participation citoyenne. Depuis sa création, Kawaa a permis l’organisation de 1 500 rencontres avec 25 000 participants. Le modèle économique se fonde sur les abonnements payés par les organisateurs et les communautés qui utilisent de façon récurrente la plateforme. La plateforme a été adoptée par les Villes de Paris, Montréal et Dakar.

Kawaa participe également au Printemps citoyen, un événement collaboratif lancé à l’occasion des élections de 2017 pour réinventer la démocratie.

 

Kawaa a besoin de vous !

Après une levée de fonds de 200 000 € en 2015, Kawaa a connu en 2016 de très bons résultats : premiers contrats récurrents avec des associations et des villes (notamment Paris et Montréal), forte augmentation de l'audience avec en moyenne 250 rencontres et 25 000 participations chaque mois… Kawaa a ainsi été distinguée par Entreprendre.fr comme l'une des 20 start-up françaises qui a le plus accéléré en 2016.
Aujourd’hui, Kawaa souhaite lever 200.000 € auprès de particuliers et business angels pour structurer son développement commercial et poursuivre son développement technique. Interessé ? Vous avez jusqu’au 10 juin 2017 pour soutenir le projet sur 1001Pact.
À noter : l'investissement est déductible de l'IR 2017 (– 18 %) ou de l'ISF 2016 (– 50 %), et Kawaa vise une sortie avec plus-value pour ceux qui le souhaitent au bout de 5 à 7 ans.

 

En savoir plus :

www.kawaa.co

 



Illustration : © Pauline Dame

47 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Entrepreneurs ESSEC

Burma : Des gemmes en or

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

12 décembre

Entrepreneurs ESSEC

TipDigger : Restaurants à la carte

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

09 décembre

Entrepreneurs ESSEC

Bizao : Comptes pour continent

User profile picture

Louis ARMENGAUD WURMSER

05 décembre